David Dieudonné de Google News Initiative (Photo : Lorène Bienvenu)

Retrouvez l’essentiel du workshop «Quels outils de fact-checking pour couvrir la campagne européenne?

Animé par David Dieudonné, Google News Lab lead, France

LES ENJEUX

À l’approche de l’élection européenne, les journalistes doivent bénéficier de sources d’information fiables pour bien informer la population. C’est dans ces situations que des géants de l’information comme Google sont plus qu’utiles pour les médias avec ses diverses plateformes de vérification de l’information. Par exemple, Google Trends permet de consulter les recherches détaillées des gens dans le moteur de recherche. Google Scholar offre la recherche d’articles scientifiques et Google Dataset fait référence aux jeux de données indépendantes à la manière de Google Scholar.  Avec ses différents programmes, Google permet aux journalistes tout comme au public d’avoir accès à une information vérifiée et mieux triée.

CE QU’ILS ONT DIT

David Dieudonné : « À la base, le “mission statement” de Google est de rendre l’information disponible et la désinformation met en danger la bonne qualité journalistique » 

David Dieudonné : « Beaucoup de fake news sont basées sur de mauvaises statistiques » 

David Dieudonné : « Sur le dernier débat de la présidentielle, ce qu’on s’est aperçu, c’est que les recherches des gens contenaient beaucoup de fact-checking » 

À RETENIR

Il y a divers moyens d’éviter les fake news grâce aux recherches précises dans les moteurs de recherche ou au différentes plateformes de Google. À l’approche d’une élection ou de tout autre événement d’envergure, le fact-checking est primordial et il passe par une bonne éthique de travail journalistique.

Mathieu BEAULNE