Une histoire de grand-mère

Frédéric Pommier a été nommé au Prix du livre du journalisme pour Suzanne, la biographie romancée de sa grand-mère. L’auteur y dénonce les conditions de vie dans les Ehpad.

C’est une histoire qui a traversé les frontières familiales. Sorti d’archives de famille et de réactions d’auditeurs, le roman Suzanne du chroniqueur radio Frédéric Pommier, fait partie des nommés au Prix du livre du journalisme. Tout a commencé en décembre 2017 lors de sa chronique « Le quart d’heure de célébrité » sur France Inter. Ce matin-là, Frédéric raconte à l’antenne le vécu de Suzanne, sa grand-mère. Il explique qu’elle vit en Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), qu’elle se sent dépossédée de tous ses biens, de son argent et, parfois, de sa dignité. Il rapporte qu’elle se sent infantilisée, qu’elle subit humiliations et malnutrition. La chronique suscite l’indignation. « J’ai reçu beaucoup de lettres et de mails. Des commentaires par centaines, voire davantage, sur les réseaux sociaux. Et les situations qu’on a pu me raconter sont parfois bien pires que ce qu’a pu connaître, observer et subir ma grand-mère. » 

Ces nombreuses réactions décident Frédéric. Il est temps d’écrire le livre sur ce personnage dont il aime raconter les histoires. Une autobiographie jamais publiée, écrite par Suzanne vingt ans auparavant, a servi de support pour relayer la vie de la vieille dame, entre la violence de l’Ehpad et la douceur de son histoire au fil du XXe siècle. Et le livre a rencontré son public. « Ce roman trouve une résonance chez chacun. Ma grand-mère est ravie puisque c’est l’histoire de sa vie, mais c’est aussi le récit de sa colère par rapport à l’accueil et au traitement qu’on réserve à nos aînés. Elle veut que je la porte car c’est aussi la colère de plein d’autres personnes de son âge qui parfois n’ont personne à qui raconter tout cela. » Prenez garde, ce livre va vous donner envie de courir passer un week-end chez vos grands-parents.

Élise GILLES

[LE RÉSUMÉ] Soirée de remise des prix des Assises

Remise prix assises - cred Mélina Rivière

(Photo : Mélina Rivière)

Retrouvez l’essentiel de l’événement « Soirée de remise des prix des Assises internationales du journalisme de Tours »

Animé par Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, grandes reporters pour Le Monde et présidentes du Jury des Assises 2019.

  • Prix « recherche »

La cérémonie de remise des prix des Assises du journalisme, animée par Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, a récompensé Ivan Chupin. Il a reçu le prix « recherche » pour son ouvrage Écoles du journalisme, Les enjeux de la scolarisation, publié en 2018 aux éditions PUR et questionnant notamment la sélection des étudiants, futurs journalistes, à l’entrée des établissements. « C’est une belle récompense que de remporter le prix des Assises internationales de journalisme. C’est l’aboutissement d’un travail d’association entre le journalisme et le métier de chercheur. »

  • Prix de la meilleure enquête ou du meilleur reportage

Ce prix récompensant la meilleure enquête ou le meilleur reportage a été décerné à Charlotte Chaffanjon. Elle a reçu cette récompense pour son écrit Emmanuel Macron et la presse, histoire d’un mépris. Ce prix a été décerné par un jury d’étudiants des quatorze écoles de journalisme reconnues. L’un d’eux a par ailleurs expliqué leur choix : « Nous avons considéré que ce reportage, ce récit, était très agréable à lire, comme un roman, passionnant, et qui dessine surtout en creux la façon dont travaillent les journalistes et les rapport rugueux qu’ils entretiennent avec les pouvoirs. » Charlotte Chaffanjon a quant à elle exprimé sa joie : « Je remercie Vanity Fair qui permet de faire ce genre de papier très long. Je suis contente qu’il ait pu toucher. Cette histoire dit beaucoup de l’époque et du macronisme. »

  • Prix du livre du journalisme

Le prix a été attribué à Daniel Schneiderman pour le livre Berlin,1933 aux éditions du Seuil. « C’est au fond une enquête dans l’histoire », s’est exprimée Ariane Chemin. « Ce livre fait écho au monde d’aujourd’hui, aux inquiétudes que l’on peut avoir. Il faut recommander ce livre à tous les étudiants en journalisme. » Et Raphaëlle Bacqué de confirmer : « Cela renvoie à l’expérience intime des journalistes. C’est l’angoisse d’être au cœur d’un évènement et d’être incapable d’en saisir la portée. Ce livre fait réfléchir. » « C’est seulement maintenant que j’arrive à comprendre le livre que j’ai fait et les leçons que l’on peut en tirer », a finalement plaisanté l’auteur. « Un système médiatique peut être complètement aveugle à un phénomène hors-norme. »

  • Le grand prix de journalisme de l’année

Le grand prix du journalisme de l’année a été décerné a David Dufresne. Il récompense son travail d’investigation sur les violences policières lors des manifestations des Gilets jaunes. « Chaque fois qu’il repérait une violence policière, il la postait sur son compte Twitter. Ces tweets nous ont permis de réaliser l’ampleur des blessures infligées. C’est une forme nouvelle de journalisme qui a éclos et c’est cela que nous avons voulu récompenser »,  a précisé Ariane Chemin.

Élise GILLES

Programme du jeudi 14 mars 2019

Jeudi 14 mars 2019

LES ATELIERS

De 9 h 15 à 10 h 45
JOURNALISME EN RÉSIDENCE : BILAN ET PROSPECTIVE 

Avec Aurélien BERTINI, journaliste, responsable artistique pour Radio Campus Besançon ; Vincent COQUAZ, journaliste à Libération ; Thibault DUMAS, président du club de la presse Nantes Atlantique ; Mukashyaka NSENGIMANA, journaliste radio ; Anne-Louise SAUTREUIL, journaliste. Animé par Jérôme Bouvier président et fondateur des Assises Internationales du Journalisme. 

De 9 h 15 à 10 h 45
QUEL RÉCIT EDITORIAL ULTRAMARIN EN MÉTROPOLE ?

Avec Faïd SOUHAÏLI, journaliste à 101Mag ; Memona HINTERMANN, journaliste grand reporter ; … Animé par Nassira ELMOADDEM journaliste. 

De 9 h 15 à 10 h 45
LA DATA AU SERVICE DE L’INVESTIGATION 

Avec Karen BASTIEN, datajournaliste et cofondatrice de Wedodata ; Jean-Marc BOURGUIGNON, cofondateur et secrétaire général de Nothing2Hide ; Édouard PERRIN, journaliste à Premières lignes ; Sandrine SAWADOGO, journaliste d’investigation à l’Économiste du Faso. 

De 9 h 15 à 10 h 45
#LESMÉDIAS. ATELIER RECHERCHE : LA DÉTESTATION DES JOURNALISTES, UNE VIEILLE HISTOIRE

Avec Gilles BASTIN, professeur de sociologie à l’université Grenoble Alpes ; Claire BLANDIN, professeur en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris 13 ; Christian DELPORTE, professeur des universités à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ; Alexis LEVRIER, maître de conférences à l’université de Reims, chercheur associé au Gripic (Cela Sorbonne université), spécialiste de l’histoire de la presse. Animé par Isabelle GARCIN-MAROU, professeure en sciences de l’information et de la communication à Sciences po Lyon. 

De 11 h 00 à 12 h 30
LE DÉPARTEMENT INVITÉ DES ASSISES 2019 : MAYOTTE

Avec Kalathoumi ABDI-HADI, journaliste et co-fondatrice de 101Mag ; Abby Said ADINANI, directrice du magazine May’People et correspondante locale du Bondy Blog ; Chamsudine ALI, journaliste Mayotte la première ; Pierre BELLUSCI, journaliste reporter d’images et rédacteur en chef de Kwezi TV ; Laurent CANAVATE, co-fondateur et directeur de Somapresse. Animé par Nassira ELMOADDEM, journaliste.

De 11 h 00 à 12 h 30
#LESMÉDIAS. ATELIER RECHERCHE : DIVERSITÉ DES JOURNALISMES ET PLURALISME DE L’INFORMATION

Avec Faïza NAIT-BOUDA, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Nice Côte d’Azur et au sein du laboratoire Sic.Lab. ; Mathieu MAIRE DU POSET, directeur Le Tank Média ; Olivier PILMIS, chargé de recherches au CNRS et chercheur au Centre de sociologie des organisations (Sciences Po / CNRS). Animé par Béatrice DAMIAN-GAILLARD, professeur des universités en sciences de l’information et de la communication à l’université Rennes 1. 

De 11 h 00 à 12 h 30
PRÉSENTATION DE TROIS INITIATIVES MÉDIAS / QUARTIERS POPULAIRES 

Avec Driss ETTAZAOUI, président de Villes & Banlieues ; Céline PIGALLE, directrice de la rédaction de Vu des quartiers ; Erwan RUTY, directeur du Medialab93 et fondateur de Presse & Cité ; Guillaume VILLEMOT, co- fondateur de Bleu Blanc Zèbre. Animé par Latifa OULKHOUIR directrice du Bondy Blog. 

LES DÉBATS 

De 14 h 00 à 16 h 00, Salle
FEMMES DANS LES MÉDIAS : BIENTOT L’ÉGALITÉ ET LA FIN DU HARCELEMENT ?

Avec Béatrice DAMIAN-GAILLARD, professeure d’université en info-com à Rennes ; David DOUKHAN, chercheur en informatique à l’INA ; Léa LEJEUNE, présidente du collectif Prenons la Une et journaliste chez Challenge ; Valérie NATAF, journaliste LCI. Animé par François QUINTON, chef de service à INA Global. 

De 14 h 00 à 15 h 30, Salle
PRÉSENTATION DU RAPPORT 2019 DE L’OBSERVATOIRE DE LA DÉONTOLOGIE DE L’INFORMATION AVEC PATRICK EVENO

Présenté par Patrick EVENO, président de l’Observatoire de la déontologie de l’information ; avec Pierre GANZ, vice-président de l’Observatoire de la déontologie de l’information ; Christel LECA, journaliste ; Véronique RICHARD, membre de la Société des lecteurs du Monde. 

De 15 h 45 à 17 h 15, Salle
#LESMÉDIAS. ON VOTE DANS DEUX MOIS : QUELLE EUROPE DANS LES MÉDIAS ?

Avec Véronique AUGER, présentatrice de « Avenue de l’Europe » sur France 3 ; Jules DARMANIN, coordinateur éditorial à FactCheckEU ; Anais GINORI, correspondante à Paris de La Repubblica ; Alex TAYLOR, journaliste européen. Animé par Éric VALMIR, secrétaire général de l’information à Radio France.

De 15 h 45 à 16 h 15, Salle
LE BAROMÈTRE SOCIAL : LA PRESSE QUOTIDIENNE RÉGIONALE 

Présenté par Jean-Marie CHARON, sociologue des médias. 

De 16 h 15 à 18 h 00, Salle
UN COMITÉ D’ÉTHIQUE DES MÉDIAS D’INFORMATION EN FRANCE ? 

Avec Emmanuel HOOG, ancien P.-D.G. de l’INA et de l’AFP, chargé d’une mission sur la création d’un conseil de déontologie de la presse ; Michèle LERIDON, membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ; Vincent LANIER, premier secrétaire général du SNJ. 

De 18 h 15 à 19 h 30, Salle
LE GRAND DÉBAT : #LES MÉDIAS TOUS LES MÊMES ? 18H15 – 19H30 

Avec Raphaëlle BACQUE, grand reporter au journal Le Monde ; Ariane CHEMIN, grand reporter au journal Le Monde ; Brice COUTURIER, Chroniqueur à France Culture, “le Tour du monde des idées”, coproducteur et éditorialiste aux Matins ; Bruno GACCIO, Humoriste, scénariste, auteur et producteur de télévision. 

LES WORKSHOPS

De 14 h 00 à 16 h 00
L’INVESTIGATION EN LIGNE PAR LE DATA 

Animation : Jean-Marc Bourguignon co-fondateur et secrétaire général de Nothing 2 Hide 

LES ÉVÉNEMENTS DE LA JOURNÉE

De 19 h 30 à 20 h 15
REMISE DES PRIX DES ASSISES 2019 EN PRÉSENCE DES PRÉSIDENTES DU JURY RAPHAËLLE BACQUÉ ET ARIANE CHEMIN 

Les nommés : Prix du meilleur livre sur le journalisme : Daniel Schneidermann, pour Berlin, 1933 aux éditions du Seuil ; David Dufresne pour On ne vit qu’une heure aux éditions du Seuil ; Nathalie Guibert pour Qui c’est le chef ? aux éditions Robert Laffont ; Frédéric Pommier pour Suzanne aux éditions Equateur ; Fabrice Arfi pour D’argent et de sang aux éditions du Seuil.Grand Prix du journalisme de l’année : Philippe Lançon, David Dufresne, le collectif « Prenons la une ». Mais aussi le Prix « Enquête et reportage » et le Prix « Recherche ». 

[PRIX] Les gagnants des prix de l’éducation aux médias et à l’information

La remise des prix de l’éducation aux médias et à l’information 2017 a eu lieu mercredi 3 mars. Les gagnants sont :

 

PRIX DE LA MEILLEURE INITIATIVE ASSOCIATIVE ET CITOYENNE

Jeunes journalistes citoyens, Association Rif

 

PRIX DE LA MEILLEURE INITIATIVE DANS UN MÉDIA FRANCOPHONE

1 jour 1 actu, Milan Presse

 

PRIX DE LA MEILLEURE INITIATIVE HORS L’ÉCOLE

Les clés des Médias, Générale de production

 

PRIX POUR LA MEILLEURE INITIATIVE DANS LE MILIEU SCOLAIRE

Journal JTKL

 

PRIX POUR LA MEILLEURE INITIATIVE EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Jeunes Reporters 8/18 ans, Maison familiale de Bourgeuil

Prix & Jury

Les Assises du journalisme sont l’occasion de récompenser des projets et publications journalistiques. Au programme : les traditionnels Prix des Assises du journalisme, mais aussi plusieurs autres récompenses liées à l’éducation aux médias.

Prix des Assises du journalisme

Chaque année, l’association Journalisme et citoyenneté couronne le meilleur des enquêtes et des reportages publiés dans la presse ou en librairie. Pour la 10e édition cette année, pas moins de quatre prix seront remis. Le jury peut également décider de remettre un prix spécial. Le jury de ces Assises 2017 est composé d’étudiants issus des 14 écoles de journalisme reconnues par la profession. Il est présidé par Anne-Claire Coudray.

Le Grande prix “journalisme de l’année”

Ce premier prix sera décerné au journaliste, ou à la rédaction, qui aura le mieux incarné le journalisme et ses valeurs.

  • La rédaction de Nice Matin pour sa couverture de l’attentat du 14 juillet à Nice.
  • Sammy Ketz et le bureau de l’AFP de Beyrouth, pour sa couverture de la guerre en Syrie, et notamment la bataille d’Alep.
  • La rédaction d’i-Télé pour son combat collectif en faveur de l’indépendance éditoriale des rédactions.
  • David Thomson, journaliste à RFI, pour son travail sur le Jihad, notamment son enquête « Les revenants ».
  • Édouard Perrin, Premières Lignes, Cash Investigation, pour ses enquêtes sur les pratiques fiscales (Luxleaks) et son travail sur les Panama Papers.
Le prix des Assises, catégorie “Journalisme”
  • Laurent Mauduit, Main basse sur l’information, aux éditions Don Quichotte, 2016.
  • Aude Lancelin, Le monde libre, aux éditions Les liens qui libèrent, 2016. Prix Renaudot de l’Essai 2016
  • Claude Angeli et Pierre-Edouard Deldique, Les Plaisirs du journalisme, aux éditions Fayard, 2016.
Le prix des Assises, catégorie “Recherche”
  • Camille Dupuy, Journalistes, des salariés comme les autres ?, aux éditions PUR, 2016.
  • François Robinet, Silences et récits. Les médias français à l’épreuve des conflits africains, INA Editions, 2016.
  • Marlène Coulomb-Gully, 8 femmes sur un plateau. Télévision, journalisme et politique, Nouveau monde éditions, 2016.
  • Marie-Soleil Frère, Journalismes d’Afrique, Bruxelles, De Boeck, 2016.
Enfin, le prix “Enquête et reportage”
  • Karam Al-Masri et Rana Moussaoui, Couvrir Alep, la peur au ventre et le ventre vide, AFP.
  • Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, i-Télé, une rédaction sous vide, Les Jours.
  • Richard Sénéjoux, Panama Papers, Luxleaks, Football Leaks… Quand les journalistes jouent collectif, Télérama.

Prix Éducation aux médias & Prix jeunesse de Tours

Valoriser l’éducation aux médias est l’un des objectifs des Assises du journalisme. Plusieurs prix sont donc remis lors d’une journée en partie dédiée à l’éducation aux médias.

Les Prix Éducation aux médias récompensent plusieurs projets menés en 2016. Le jury est composé de journalistes, d’enseignants d’écoles de journalisme et d’élèves.
Sont décernés :
– le Prix Éducation aux médias web et presse en ligne,
– le Prix Éducation aux médias presse écrite,
– le Prix de l’Initiative associative.